Maison passive | Le référentiel Passivhaus pour les climats chauds européens est publié

Le référentiel Passivhaus pour les climats chauds européens est publié

par - 6 janvier 2008 

Le projet Passive-OnLe projet Passive-On propose en ligne les fruits de ses recherches sur l’habitat passif.

L’ensemble est traduit dans de nombreuses langues sous la forme d’un CD navigable.

C’est ainsi qu’a été élaboré un référentiel Passivhaus pour les climats chauds européens disponible sous la forme d’un document de qualité scindé en plusieurs parties.

maison passive en climat chaudSa première partie (lien principal, lien secondaire) définit le référentiel Passivhaus pour les climats chauds européens, consacre des propositions nationales pour le sud de la France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal et le Royaune-Uni, envisage leur applicabilité et évalue le coût des maisons passives dans chacun de ces pays.

La seconde partie (lien principal, lien secondaire) détaille les propositions nationales retenues. Pour la version française, il s’agit des propositions applicables pour le sud de la France. Des simulations pour Carpentras et Nice y sont présentées.

Quant à la troisième et dernière (en anglais), elle fournit de nombreuses données scientifiques sur les modèles utilisés et se révèle incontournable pour le physicien, l’ingénieur ou le curieux.

Si l’on ne souhaite pas entrer dans les considérations techniques, on retiendra que, s’agissant du confort thermique d’été, deux approches ont été retenues : l’une sur le modèle de Fanger, l’autre sur le modèle adaptatif. Le premier se figure les conditions intérieures optimales d’un bâtiment uniquement par ses paramètres physiques (température et vitesse de l’air, température radiative, humidité), l’habillement et le métabolisme des occupants. Le second, postule l’adaptation du corps humain au climat local et à ses aspects socioculturels. Il établit une corrélation entre la température de confort des personnes à l’intérieur d’un bâtiment et la température extérieure. Une stratégie de rafraîchissement actif (micro-climatisation) dépendra du premier. En revanche, une stratégie de rafraîchissement passif se basera sur le second.

Passive-On maisons passivesOutre, les documents consacrés au référentiel Passivhaus pour les climats chauds européens, le projet Passive-On produit un document actualisé quant à son but : promouvoir l’habitat à très basse consommation d’énergie dans les climats chauds.

Par ailleurs, un document intitulé Vers des logements passifs – mécanismes d’accompagnement, passe en revue les dispositions existantes et inventorie des propositions, dont certaines ont déjà été évoquées ici, en vue d’accélérer la construction de maisons à très faible consommation d’énergie en Europe.

Enfin, une version limitée de démonstration de PHPP 2007 s’avère également disponible.

Logo Passive-On partnersCet excellent travail a été coordonné par Andrew Pindar – e-ERG et réalisé grâce au concours de Servando Álvarez, José Manuel Salmerón Lissén – AICIA ; Lorenzo Pagliano – e-ERG ; Sophie Attali, Dominique Maigrot – ICE ; Helder Gonçalves, Luisa Brotas – INETI ; Maria Malato Lerer, Guilherme Carrilho da Graça – Natural Works ; Brian Ford, Rosa Schiano Phan – University of Nottingham School of the Build Environment et de la participation de Jürgen Schnieders du PassivHaus Institut de Darmstadt en qualité de consultant.

© Une maison passive à Nice - Actualités maisons passives, projet de maison passive à Nice