Maison passive | Bonne année 2009

Bonne année 2009

by - 23 janvier 2009 

Avec quelque retard, je vous souhaite une très bonne année 2009, placée sous le signe de l’efficacité énergétique et des économies d’énergies.

Le Mont-Blanc

A vrai dire, il me semble que celle-ci a plutôt mal commencée, pêle-mêle : aggravation de la crise financière et économique, défaut de capacité de pointe du réseau EDF, lors de la période de grand froid, dû à l’abomination du chauffage électrique, tempête dévastatrice, sans parler du drame de la crise au Proche-Orient.

Heureusement, l’investiture du Président Obama laisse à penser que l’environnement devrait être une source de préoccupation importante qui, je l’espère, se traduira dans les faits à la fin de l’année, lors de la conférence de Copenhague.

originale forme de mobilité

En France cependant, la désignation d’un ministre pour le plan de relance, alors que l’on était en mesure de considérer que celui de l’environnement était à même de jouer ce rôle, le remplacement d’une secrétaire d’État (NKM) aux fortes compétences techniques, la promotion de l’automobile en décidant d’une prime à la casse, tout cela m’inquiète quelque peu sur la volonté des politiques de changer de paradigme sur le plan énergétique.

Pourtant, il faut bien composer avec un monde fini et des ressources limitées. On pourrait imaginer que nos responsables publics n’en ont que peu conscience et manquent parfois de bon sens, alors que le simple exploitant d’une carrière de pierres sait bien qu’un jour, celle-ci sera définitivement épuisée. Personnellement, je crains pour l’avenir une crise des secteurs automobile et aéronautique très grave.

Sur tous ces enjeux, je vous invite à considérer l’équation de Kaya dont vous trouverez une explication lumineuse sur le site de Jean-Marc Jancovici ici. Pour ceux qui ne connaîtraient pas cet auteur, je vous recommande aussi « Le plein s’il vous plaît ! », une lecture enrichissante, à la fois sérieuse et drôle, en format poche.

Velo taxi à assistance électrique

Quant à l’année 2008 écoulée, j’observe encore que la semaine de réduction des déchets, qui s’est tenue du 22 au 30 novembre 2008 n’a pas permis de remettre au goût du jour la consigne des emballages (bouteilles en verre et bouteilles en plastique) alors que, par exemple, l’ordre de grandeur du taux de recyclage du verre plafonne en France (60 %) en comparaison de ce qu’il atteint en Suisse (95 %), en Suède (94 %) ou en Allemagne (90 %).

Tomra T600La consigne telle qu’elle est pratiquée en Allemagne ou dans les pays nordiques, y compris pour les bouteilles en plastique, apporte pourtant une réelle motivation (8 ct€ la bouteille en verre 20 ct€ celle en plastique). De fait, si en quelque endroit, des bouteilles viennent à joncher le sol, quelqu’un les ramassera à coup sûr pour en obtenir la contrepartie. Et si la consigne paraît à première vue plus onéreuse pour les distributeurs qui doivent collecter, elle permet de mieux valoriser les matières recyclables. En définitive, elle coûte aussi sûrement moins chère à la collectivité toute entière en évitant les pollutions de toutes sortes (décharges sauvages, rejets d’incinération…) qui sont rarement prises en comptes dans le rapport coûts / bénéfices avancé par les décisionnaires. Enfin, elle incite les industriels à élaborer des technologies et des automates susceptibles d’être exportés qui, en France, font défaut. Voyez ci-contre un modèle T600 du norvégien Tomra très répandu chez nos voisins européens.

J’ai également été frappé par la lecture du rapport de Mycle Schneider « Le nucléaire en France : au-delà du mythe ». Même si certains pourraient ressentir quelque crainte, du fait que ce rapport a été commandité par le groupe des Verts/ALE au Parlement Européen, celui-ci m’est apparu particulièrement sincère sur le bilan de l’électricité nucléaire en France. De nombreuses idées reçues y sont décortiquées de manière convaincante. Les postures « pour » ou « contre » le nucléaire y sont bannies. Des données factuelles sont analysées et notamment la problématique du CO2 ou encore celle du coût sont abordées avec des arguments qui laissent songeur sur l’avenir ou le mérite de ce secteur industriel qui ne nous a en rien dégagé de la dépendance au pétrole. Je vous invite à le lire ainsi que, dans le même esprit, le cahier de Global Chance intitulé : Nucléaire, la grande désillusion.

Du côté des fabricants, quelques bonnes nouvelles : Xella propose son bloc thermopierre ou Ytong-Siporex avec désormais une valeur de conductivité thermique de 0,09 W/m.K ; des menuiseries industrielles, toujours plus nombreuses, proposent des fenêtres triple-vitrage pour maison passive. Elles ont compris que le recours au triple-vitrage n’est pas une mode mais une réelle nécessité dans l’habitat très basse consommation en dépit d’attitudes plus ou moins protectionnistes de certains prescripteurs qui freinent des quatre fers. J’y reviendrai mais vous pouvez déjà consulter le site de la menuiserie David ainsi que celui des menuiseries franc-comtoises.

ITE

balcons en rénovationEnfin, concernant l’immense chantier de rénovation énergétique des logements, il faudrait en finir le plut tôt possible, avec l’ineptie de l’isolation intérieure. Des solutions d’isolation thermique par l’extérieur existent et ce changement dans la manière d’isoler pourrait s’avérer profitable aussi pour les entreprise de type métallier, capables d’offrir des ouvrages métalliques pour le bâtiment. Ainsi par exemple, de larges balcons métalliques greffés sur les bâtiments rénovés par l’extérieur, améliorent le cadre de vie d’anciens habitats étriqués, tout en évitant les ponts thermiques.

Bref, des solutions existent. Reste à le faire savoir.

Références citées

[amtap book:isbn=2757803018]
Rapport « Le nucléaire en France : au-delà du mythe »
Cahier n° 25 de Global Chance


Imprimer cet article Imprimer cet article
Catégories: Billets

Commentaires

Un commentaire »

  1. Sophie -  29 juin 2010 13:44

    Juste analyse sur la consigne. Bravo.

Leave a comment
Line and paragraph breaks automatic, e-mail address never displayed, HTML allowed:




XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© Une maison passive à Nice - Actualités maisons passives, projet de maison passive à Nice