Maison passive | Un édito frappé au coin du bon sens

Un édito frappé au coin du bon sens

by - 4 juillet 2006 

Réseau Sortir du NucléaireLe Réseau « Sortir du nucléaire », évoque dans son édito de la mi-juin les maisons passives par ces mots :
« Mais avant même le développement des énergies renouvelables, la priorité est la réduction de la consommation énergétique des pays riches. Elle peut d’ailleurs se faire sans rationnement ni retour aux cavernes : de nos jours, les bâtiments peuvent être construits avec des matériaux tellement efficaces que la consommation énergétique peut être réduite de 90% avec les maisons dites passives ».

C’est l’expression du bon sens dans la mesure où c’est déjà la maîtrise de l’énergie qu’il convient de développer avant les énergies en elles-mêmes, fussent-elles renouvelables. En France, le bâtiment s’avère seul, plus que le transport et l’industrie, le plus gros consommateur d’énergie. Cela ne représente pas moins de 43 % de l’énergie finale annuelle consommée dans le pays selon l’ADEME. N’ayons donc cesse de rappeler que l’énergie la moins chère et la moins polluante, c’est celle qu’on ne consomme pas.

© Une maison passive à Nice - Actualités maisons passives, projet de maison passive à Nice