Maison passive | GlassX® Crystal, un vitrage solaire hors du commun

GlassX® Crystal, un vitrage solaire hors du commun

par - 12 mars 2008 

Schéma Glass XLe GlassX Crystal est une paroi vitrée singulière, mise au point par l’architecte Dietrich Schwarz. Elle est composée de quatre éléments au sein d’un seul ensemble fonctionnel :

1 – une isolation translucide ;
2 – une protection contre les surchauffes estivales ;
3 – une transformation de l’énergie ;
4 – un stockage thermique.

Si le triple-vitrage isolant garantit déjà une excellente isolation thermique, avec une valeur U inférieure à 0,48 W/m²K, un prisme en plexiglas est également associé judicieusement dans l’espace intermédiaire externe du vitrage permettant ainsi, au gré des saisons, de réfléchir ou au contraire de laisser passer les rayons solaires.

En effet, en été, lorsque le soleil est haut dans le ciel les rayons incidents sont réfléchis tandis qu’en hiver, le rayonnement solaire pénètre librement à pleine intensité.

GlassX CrystalSurtout, l’élément central de GlassX Crystal est constitué d’un module de stockage de la chaleur contenant un matériau à changement de phase intégré dans des conteneurs hermétiquement scellés en polycarbonate peints en gris pour favoriser l’efficacité de l’absorption.

Le fonctionnement est simple dans le principe. Le matériau à changement de phase, ici un sel hydraté à forte capacité calorifique, peut passer d’un état solide à un état liquide et inversement, en fonction de sa température de fusion (≈27°C). L’énergie thermique se trouve stockée dans sa paroi sans être transmise à l’intérieur du bâtiment.

En période de surchauffe estivale, le matériau à changement de phase se liquéfie dans les conteneurs, emmagasinant ainsi de la chaleur. En revanche, l’hiver le matériau se solidifie et restitue par ce changement d’état l’énergie thermique stockée.

Côté intérieur, la paroi est scellée par une verre de sécurité trempé de 6 mm qui peut être agrémenté d’une sérigraphie esthétique.

L’ensemble particulièrement bien construit, donne à penser qu’il a été tenu compte des problématiques de vieillissement dues aux changements de phase.

Surtout, il présente plusieurs intérêts :

– un intérêt pratique : l’élément de paroi présente une épaisseur de 78 mm et, de ce fait, peut être assemblé facilement dans des menuiseries relativement standards ;

– un double intérêt économique : en combinant une valeur U très basse et le procédé du matériau à changement de phase, le calcul thermique du bâtiment peut se prévaloir d’une enveloppe dont l’épaisseur de l’isolant sera amoindrie ce qui réduit le coût global du poste isolation. En raison d’une épaisseur des murs ainsi atténuée, le gain de surface habitable est également à considérer, notamment lorsque pour des contraintes d’urbanisme (plafond de surface) liées au foncier, il n’est guère envisageable de construire un bâtiment aux murs épais sans préjudicier à l’espace de vie.

Ces aspects économiques seront donc a mettre en balance avec le coût de GlassX Crystal qui équipe déjà plusieurs immeubles collectifs au standard habitat passif ou à énergie nulle, à forte identité architecturale, en Suisse et en Allemagne.

Une brochure est éditée en anglais et allemand ainsi qu’un document technique (en allemand).

Plus d’informations :
glassx logo
GlassX AG
Technoparkstrasse 1
CH – 8005 Zurich
Tél. :+41 (0)44 445 17 40
Télécopie : +41 (0)44 445 17 49
Courriel : info glassx ch


© Crédit photo GlassX AG

© Une maison passive à Nice - Actualités maisons passives, projet de maison passive à Nice